Home Actu Une femme transgenre populaire a fui en Belgique après avoir été condamnée au Cameroun

Une femme transgenre populaire a fui en Belgique après avoir été condamnée au Cameroun

by Fantina Mouet
Une femme transgenre populaire a fui en Belgique après avoir été condamnée au Cameroun

Une femme transgenre populaire a fui en Belgique après avoir été condamnée au Cameroun

© Shutterstock

Shakiro, une femme trans condamnée à cinq ans de prison au Cameroun, est arrivée en Belgique, où elle a obtenu un visa après son exil au Nigeria, a révélé son avocat.

gjsSource : BELGA

Hier à 19h51

Très populaire sur les réseaux sociaux au Cameroun, la femme trans a été arrêtée en février 2021 à Douala, la capitale économique du pays, avant d’être reconnue coupable de « tentative d’homosexualité ». En mai de la même année, elle a été condamnée à cinq ans de prison, la peine la plus sévère pour pratiques homosexuelles au Cameroun. Elle a fait appel du verdict avant d’être libérée provisoirement à la mi-juillet 2021.

Un mois plus tard, Shakiro a été victime d’une attaque brutale au cours de laquelle elle a été traînée hors d’un taxi par un groupe de voyous et battue, a rapporté l’ONG Human Rights Watch (HRW), appelant les autorités à abroger la loi anti-homosexualité. .

visa humanitaire

Shakiro s’est ensuite rendu au Nigeria voisin, a déclaré Alexandre Marcel, président du comité Idaho France, une association qui aide les personnes LGBT. « Elle a obtenu l’asile en Belgique et a quitté Lagos pour Bruxelles à sa discrétion », a confirmé son avocate, Alice Nkom. Marcel a expliqué qu’elle avait reçu « un visa humanitaire » pour la Belgique au Nigeria.

Maître Nkom a déclaré que sa cliente attend toujours l’issue de son procès devant la cour d’appel de Douala.

Les relations sexuelles entre personnes de même sexe au Cameroun sont passibles de peines de prison allant de six mois à cinq ans et d’amendes pouvant aller jusqu’à 200 000 FCFA (304 euros).

Related Articles

Leave a Comment