Home Sport Samuel Eto’o, en colère, met à terre un vlogger au Qatar qui interroge l’ambassadeur de la Coupe du monde pour corruption

Samuel Eto’o, en colère, met à terre un vlogger au Qatar qui interroge l’ambassadeur de la Coupe du monde pour corruption

by Amabella Bourget
Samuel Eto'o, en colère, met à terre un vlogger au Qatar qui interroge l'ambassadeur de la Coupe du monde pour corruption

Samuel Eto’o, en colère, met à terre un vlogger au Qatar qui interroge l’ambassadeur de la Coupe du monde pour corruption

Coupe du monde de football Samuel Eto’o (41 ans), président de la Fédération camerounaise de football et ambassadeur de la Coupe du monde au Qatar, s’est affronté au vlogger algérien Said Mamouni après le match entre le Brésil et la Corée du Sud. L’ancien attaquant de Barcelone, de l’Inter et de Chelsea était furieux et a donné un coup de genou à l’homme. La victime a ensuite raconté son histoire depuis le commissariat. Il a interrogé Eto’o sur le match acharné entre l’Algérie et le Cameroun qui a décidé de leur place à la Coupe du monde.

VOIR. Un homme attaqué par Eto’o dit « Je lui ai posé des questions sur l’arbitre Gassama »

Samuel Eto’o, ex-attaquant de Barcelone et aujourd’hui président de la Fédération camerounaise de football, s’est mis dans une situation difficile. Hier soir, lors de la Coupe du monde, il a vu au premier rang comment le Brésil a renvoyé la Corée du Sud à la maison avec du football de samba. Un plaisir assurément, même si la soirée s’est terminée amèrement.

Alors que l’international camerounais aux 118 sélections, également « ambassadeur de l’héritage » de la Coupe du monde, quittait le stade 974 de Doha, il a été approché par des fans. Ils voulaient tous un selfie, pas étonnant quand on a remporté trois fois la Ligue des champions, été champion d’Espagne à trois reprises et marqué pas moins de 162 buts dans la première division espagnole. Eto’o n’a pas eu beaucoup de problème avec ça au départ non plus, jusqu’à ce qu’un homme avec une caméra portable apparaisse sur son côté droit. Un vlogger algérien, comme il s’est avéré plus tard. Eto’o n’était pas satisfait de sa présence et l’a confronté. Parce que la situation menaçait de dégénérer rapidement, certaines personnes (de la sécurité) se sont précipitées. L’un a ôté la caméra à l’homme, d’autres ont tenté de calmer l’ex-agresseur.

Vous ne pouvez pas voir ce contenu

Ce contenu contient des cookies de réseaux sociaux ou d’autres plateformes externes. Parce que vous avez désactivé ces cookies, ce contenu restera caché. Acceptez les cookies des réseaux sociaux pour continuer à voir le contenu.

Ouvrir les paramètres de confidentialité

Cela n’a pas fonctionné. Eto’o, chauffé à blanc par la rage, s’est libéré et a renversé l’homme avec un genou puissant. Lorsque la police est arrivée, les hommes se sont séparés. De superbes images capturées par l’espagnol ‘La Opinion’. Certains journalistes locaux ont tenté d’approcher Eto’o, mais selon le Daily Mail, il était complètement fou et a été emmené par les forces de sécurité. Le tabloïd anglais a également contacté la Football Association of Cameroon, mais ils ont refusé de commenter.

corruption

Depuis le commissariat, la victime, Saïd Mamouni, a enregistré un message vidéo (voir début de cet article). C’est ainsi que les choses deviennent claires. « J’ai eu une bagarre avec Samuel Eto’o aujourd’hui », raconte l’homme. « La personne qui était avec lui a détruit mon appareil photo. J’ai filmé et lui ai demandé quelque chose sur l’arbitre Bakary Gassama. Je lui ai demandé s’il l’avait soudoyé. Eto’o s’est mis en colère et m’a frappé. Il a détruit la caméra avec laquelle je l’ai filmé. Je suis toujours au commissariat, j’ai des droits. Partagez cette vidéo avec tous ceux que vous connaissez. Je sais que le Qatar est un État de droit et ils seront de mon côté. J’aimerais que vous vous joigniez à moi dans cette affaire. Nous sommes d’Algérie et il nous a fait ça. Il m’a frappé à la poitrine et au menton. J’ai une douleur intense à la joue. Les gens qui me connaissent ne se soucient pas des événements d’aujourd’hui. »

L’arbitre Gassama était donc à l’origine de la dispute. Fin mars, il a arbitré le match de barrage entre l’Algérie et le Cameroun, qui devait décider de la participation à la Coupe du monde. Le Cameroun a marqué dans les dernières secondes du match pour se qualifier pour le Qatar grâce à une victoire 2-1. Cependant, la FA algérienne a porté plainte, exigeant une rediffusion, affirmant que le premier but du Cameroun devait être refusé en raison d’un raté. Cependant, l’arbitre gambien Gassama a approuvé le match nul 0-1 de Choupo-Moting.

A LIRE AUSSI.

Samba au Qatar : Swinging Brazil en a mis quatre dans le panier face à la Corée du Sud (avant la pause).

A propos des larmes des Japonais : « Vous avez ressenti leur douleur, un autre traumatisme… »

Samuel Eto’o dans les tribunes de la Coupe du monde. © Photo News

Connectez-vous ou créez un compte et ne ratez aucune star.

Oui, je veux un accès gratuit et illimité

Related Articles

Leave a Comment