Home Actu Quatre

Quatre

by Fantina Mouet
Quatre-vingts universitaires et avocats envoient une lettre ouverte au gouvernement : "Tout faire pour libérer Olivier Vandecasteele"

Quatre-vingts universitaires et avocats envoient une lettre ouverte au gouvernement : « Tout faire pour libérer Olivier Vandecasteele »

©AFP

Dans une lettre ouverte, environ 80 universitaires et juristes ont appelé les autorités belges à « tout mettre en oeuvre » pour libérer le travailleur humanitaire belge Olivier Vandecasteele, détenu en Iran. Le recteur de la KULeuven, Luc Sels, a entre autres signé la lettre.

jvhSource : Belga

Aujourd’hui à 08:40

L’homme de 40 ans est maintenant en prison en Iran depuis près d’un an. Selon les médias iraniens, il s’est notamment rendu coupable d’espionnage et a été condamné à 40 ans de prison et 74 coups de fouet. Les autorités iraniennes ne l’ont pas encore confirmé. Le gouvernement belge parle d’un « simulacre de procès ».

Les quatre-vingts universitaires et juristes, dont le recteur de la KULeuven Luc Sels et ses collègues de l’UCLouvain et de l’ULB, exigent dans une lettre ouverte que le gouvernement « mette tout en œuvre pour faire cesser les violations graves des droits de l’homme et Olivier Vandecasteele à la Belgique « . La vie de l’homme était « en danger immédiat », ont déclaré les auteurs de la lettre. « Il y a de sérieuses craintes qu’il ne puisse pas survivre longtemps dans les conditions carcérales insoutenables dans lesquelles il est détenu. »

L’année dernière, la Chambre des représentants a approuvé un accord controversé avec l’Iran qui permettrait un échange de prisonniers. Cependant, la Cour constitutionnelle a suspendu cet accord car le texte permet le transfèrement des personnes condamnées pour un crime terroriste. Dans ce cas, il s’agirait d’Assadolah Assadi, un diplomate iranien condamné à 20 ans de prison dans notre pays en 2021 pour son rôle dans la planification d’un attentat déjoué contre un rassemblement de masse d’opposants iraniens à Paris. Plusieurs signataires de la lettre ouverte rejettent l’accord avec l’Iran.

Related Articles

Leave a Comment