Home Actu La flagellation à nouveau en Afghanistan depuis la prise du pouvoir par les talibans

La flagellation à nouveau en Afghanistan depuis la prise du pouvoir par les talibans

by Fantina Mouet
La flagellation à nouveau en Afghanistan depuis la prise du pouvoir par les talibans

La flagellation à nouveau en Afghanistan depuis la prise du pouvoir par les talibans

Au total, trois femmes et 11 hommes ont reçu un maximum de 39 coups de fouet chacun, a déclaré Qazi Rafiulla Samim, responsable de l’information et de la culture dans la province orientale de Logar. Les châtiments corporels n’étaient pas exécutés en public.

Sous le premier régime (1996-2001), les combattants talibans ont également régulièrement infligé des châtiments publics, notamment des flagellations et des exécutions au stade national, souvent en présence de centaines d’hommes afghans. L’exécution des meurtriers condamnés était généralement une seule balle dans la tête, réalisée par la famille de la victime, qui avait la possibilité de payer «l’argent du sang» et de laisser l’auteur vivre. Les voleurs condamnés ont eu les mains coupées, les voleurs ont perdu une main et un pied.

Non seulement les peines s’alourdissent, mais la vie des femmes aussi. Depuis que le groupe extrémiste a pris le pouvoir, les femmes en Afghanistan perdent de plus en plus de droits. Par exemple, elles ne sont pas autorisées à voyager sans un homme et doivent se couvrir à l’extérieur. La plupart des écoles sont fermées aux adolescentes. Leur temps libre est également limité. Par exemple, ils ne sont plus recherchés dans les gymnases, les piscines publiques, les parcs et les foires. Les manifestations sont brutalement réprimées.

Related Articles

Leave a Comment