Home Sport « Jamais auparavant un diable n’avait été un tel ange »: notre patron du football dit au revoir à « Hazardinho ».

« Jamais auparavant un diable n’avait été un tel ange »: notre patron du football dit au revoir à « Hazardinho ».

by Amabella Bourget
"Jamais auparavant un diable n'avait été un tel ange": notre patron du football dit au revoir à "Hazardinho".

« Jamais auparavant un diable n’avait été un tel ange »: notre patron du football dit au revoir à « Hazardinho ».

  • Jean Schaumbourg

    il y a 2 heures

    Une nouvelle équipe maintenant et dans l’année ils seront à sa porte pour revenir, encore trop jeunes pour être épuisés

  • Bien jouer pendant trois ans puis être élu meilleur de tous les temps ?? Ensuite, il y en a beaucoup à citer (Van Moer, Van Himst, Scifo, Coeck, Vercauteren, Vanderelst, Vandenbergh, Ceulemans, Pfaff, Preud’homme et j’en passe, même dans la génération actuelle il y a ceux qui signifient plus que Hazard.

  • PETER VANDAELE

    il y a 3 heures

    N’était pas un magicien dans le football.

  • Luc Lepoudre

    il y a 3 heures

    Comment ils soulèvent ce joueur sur son cheval. Il y en a qui sont « les meilleurs de tous les temps » pour une génération qui n’a jamais rien vu d’autre. De plus, sa carrière a été courte et volatile. Bon joueur moyen. Comment adoraient-ils un Scifo à l’époque? et VanMoer ? et Van Himst? et…

  • Je pense qu’il y a d’autres personnes dont le mérite pour ceux qui les entourent est bien plus grand que de se contenter de traîner et quand ils prennent leur retraite, c’est dans des conditions très différentes, pensez aux professionnels de la santé. Tout le respect que je dois à Hazard, mais n’exagérons pas, n’est-ce pas ?

  • Related Articles

    Leave a Comment