Home Actu Deux officiers des Gardiens de la révolution iraniens tués par des inconnus

Deux officiers des Gardiens de la révolution iraniens tués par des inconnus

by Fantina Mouet
Deux officiers des Gardiens de la révolution iraniens tués par des inconnus

Deux officiers des Gardiens de la révolution iraniens tués par des inconnus

Deux membres des Gardiens de la révolution iraniens, le corps militaire d’élite de la République islamique, ont été abattus par des hommes armés non identifiés à Zahedan, dans la province sud-est du Sistan et du Balouchistan. Ceci est rapporté par l’agence de presse Tasnim. La fusillade est survenue près de trois semaines après que de graves troubles civils ont éclaté dans la ville. Les autorités ont lancé des enquêtes pour identifier les auteurs, ont-elles annoncé mardi.

Au 30 septembre, de graves troubles faisaient toujours rage dans la ville, située dans l’une des régions les plus pauvres du pays. Des dizaines de personnes ont été tuées, dont des membres des forces de sécurité.

Les médias d’État ont d’abord rapporté que des « extrémistes » avaient attaqué des postes de police. Cependant, un dirigeant sunnite influent a accusé les forces de l’ordre d’avoir abattu des personnes qui s’étaient rassemblées dans une mosquée après qu’une fille aurait été violée par un policier.

Des centaines de personnes sont descendues vendredi dans les rues de Zahedan, criant des slogans anti-autorité, selon des images circulant sur les réseaux sociaux. La police locale a déclaré que 57 « émeutiers » avaient été arrêtés, rapporte l’agence de presse Irna. La province du Sistan et du Balouchistan, frontalière du Pakistan et de l’Afghanistan, a souvent été le théâtre d’attaques ou d’affrontements entre forces de l’ordre et groupes armés.

Les violences récentes dans la ville ont coïncidé avec des manifestations anti-gouvernementales à travers le pays après la mort de Mahsa Amini, 22 ans. Des dizaines de personnes ont été tuées lors des manifestations, qui ont été violemment réprimées par les forces de l’ordre. Des étudiants, entre autres, manifestent mardi dans la capitale Téhéran. Ils accusent les forces de sécurité d’avoir utilisé la violence contre un rassemblement dans une école lundi/hier. Au moins un étudiant a été hospitalisé.

Accès gratuit et illimité à Showbytes ? Ce qui peut!

Connectez-vous ou créez un compte et ne ratez aucune star.

Oui, je veux un accès gratuit et illimité

Related Articles

Leave a Comment