Home Actu Action de la police à Amsterdam et à La Haye en raison des troubles après la victoire du Maroc, cinq arrestations à Rotterdam

Action de la police à Amsterdam et à La Haye en raison des troubles après la victoire du Maroc, cinq arrestations à Rotterdam

by Fantina Mouet
Action de la police à Amsterdam et à La Haye en raison des troubles après la victoire du Maroc, cinq arrestations à Rotterdam

Action de la police à Amsterdam et à La Haye en raison des troubles après la victoire du Maroc, cinq arrestations à Rotterdam

Schilderswijk à La Haye — © District8

Un porte-parole a déclaré que la police était intervenue jeudi soir sur la Mercatorplein à Amsterdam-Ouest après des émeutes à la suite de la victoire du Maroc sur le Canada lors de la Coupe du monde au Qatar. De violents feux d’artifice ont été tirés et la police a dit à tout le monde de partir. Des policiers anti-émeute ont marché sur la place avec de longs matraques et des chiens après que les gens n’aient pas quitté la place. Cinq personnes ont été arrêtées à Rotterdam.

Source : BELGIQUE

Aujourd’hui à 22:00

On ne sait toujours pas si des personnes ont été arrêtées à Amsterdam. « Le triangle a émis un décret d’urgence pour la Mercatorplein en raison des troubles. La police demande à toute personne se trouvant actuellement dans la région de quitter la zone », a déclaré la police sur Twitter.

Celui-ci contient du contenu intégré d’un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n’avez pas donné l’autorisation pour cela.

Cliquez ici pour ajuster vos paramètres

Le Schilderswijk de La Haye est également agité jeudi soir. La fête principale se trouve dans la Stortenbekerstraat, une rue latérale à la Vaillantlaan. C’est une artère de circulation importante dans le quartier. Là, des voitures qui klaxonnent bloquent l’intersection. De plus, des feux d’artifice décoratifs sont allumés et des torches agitées. Il y a aussi de nombreux soi-disant pères de quartier dans le quartier pour maintenir la paix et diriger la circulation dans la bonne direction. La police a demandé aux fêtards de quitter la fête. Deux personnes y ont été arrêtées en lien avec de lourds feux d’artifice.

(Lire après les photos)

© District8

© District8

Des centaines de personnes sont également descendues dans les rues du centre de Rotterdam. La police a chassé les émeutiers du centre-ville après le match. Le groupe, qui a jeté des pierres et des pétards sur des voitures de police, s’était déplacé de la Kruisplein, où la fête avait commencé, vers West-Kruiskade et 1e Middellandstraat, provoquant une nuisance là-bas. « Le groupe de harcèlement a été prié de partir. Lorsqu’ils ne l’ont pas fait, ils ont reçu l’ordre de partir. La police n’a déposé aucune plainte », a déclaré la police sur Twitter. L’action est maintenant terminée. Quatre personnes ont été interpellées dans la ville en lien avec des feux d’artifice, dont une pour trouble à l’ordre public, a indiqué la police.

A LIRE AUSSI. Après la victoire contre le Canada, les supporters marocains sont descendus massivement dans les rues de Bruxelles, des policiers ont été lancés sur eux et des gaz lacrymogènes ont été utilisés.

Dimanche dernier, après la victoire du Maroc, les fêtes à Amsterdam, Rotterdam et La Haye, entre autres, se sont transformées en émeutes. Comme à Bruxelles et à Anvers. Plusieurs émeutiers ont été arrêtés dans les villes néerlandaises. Une voiture a été incendiée à Mercatorplein et Plein ’40-’45 à Nieuw-West et des gens ont brisé des panneaux de signalisation et des vitres. À Schilderswijk, des personnes de la foule ont lancé de gros pétards et ont arraché des voitures aux passants. Les pères du quartier ont réussi à calmer la situation. Deux policiers ont été blessés à Rotterdam.

Related Articles

Leave a Comment